Le copywriting pour mieux convertir vos pages

image technique de copywriting

Le copywriting pour mieux convertir vos pages

Le copywriting pour mieux convertir vos pages.

Pourquoi vos pages de destination  ou Landing page vous rapportent moins que prévu?

La réponse peut être dans les techniques habituelles de rédaction que vous utilisez dans vos pages de destination.

Les six techniques de copywriting décrites sont de puissants outils  de conversion pour vos pages.

En utilisant ces techniques de copywriting, vos pages de destination vont générer des bénéfices plus importants.

Une fois que vous aurez compris à quel point ces techniques vont vous aider à mieux convertir vos écrits, votre activité va progresser beaucoup plus vite.

La clé est de prendre conscience comment ces techniques fonctionnent.

Technique n ° 1: raconter une histoire pour personnaliser la valeur de votre page

Le copywriting est une des techniques de rédaction de page de destination les plus puissantes. 

Avec le copywriting  vous entraînez votre lecteur dans le scénario de vos offres.

Vous créez également une urgence émotionnelle avec votre offre. 

Une fois émotionnellement engagé, vous augmentez vos chances de conversion pour que votre lecteur saisisse son adresse e-mail ou effectue un achat.

Génial, non?

Toutes ces techniques sont basées sur des principes émotionnels et cognitifs très précis.

Bien trop souvent, les narrations sont pauvres en contenus, en émotion et en conversion.

Pourquoi la conversion d’un texte est souvent loupée?

Généralement, les histoires racontées sur les pages de destination appelée également landing page en termes de webmarketing, oublient de donner un visage humain au problème auquel le lecteur est confronté. 

Au lieu de cela, ces pages de destination à faible conversion ont tendance à présenter des situations presque «trop belles pour être vraies».

Pour que vos pages de destination convertissent, utilisez des situations ou des circonstances dans lesquelles votre auditoire est vraiment confronté.

Pour installer une confiance entre vous et votre auditoire cible, il doit se reconnaître dans la situation décrite.

Ensuite, vous pouvez commencer votre narration. 

Ces histoires réalistes sont plus crédibles, car un plus grand nombre de membres de votre auditoire peuvent les comprendre.

Technique n ° 2: Utiliser une question comme titre d’en-tête pour votre landing page 

Les questions sont des outils de «centrage» très puissants, car elles attirent l’attention de vos prospects sur un concept central ou sur un ensemble plus petit de concepts. Les questions aident à cerner et à définir les problèmes et les situations que votre offre résout.

Si une question est bien définie, il est plus facile de présenter votre solution.

Il est plus facile également pour le prospect de voir la réelle valeur de votre solution.

Trop souvent, les questions ont peu à voir avec les questions qui intéressent le plus les membres de votre auditoire cible. 

Exemple:

Par exemple, une question en en-tête va porter sur les coûts du travail, alors que le sujet parle de trouver des solutions  pour gagner du temps dans l’entreprise.

Pour résoudre ce problème, déterminez la préoccupation principale des membres de votre public cible et posez des questions d’en-tête pertinentes.

Technique n ° 3: Changez de police pour mettre en valeur les points clés de votre présentation

Lorsque vous parlez à quelqu’un, vous changez normalement de ton de voix, lorsque vous essayez de mettre en valeur certaines choses. 

De la même manière, un texte mis en gras ou en italique ou plus gros ou des polices «spéciales» ont tendance à être plus remarqués. 

Le problème par rapport aux polices utilisées dans un texte ou un ouvrage c’est la multiplicité des changements de polices. 

Utiliser un nombre trop important de polices différentes pour la lecture d’un texte déclenche chez votre auditoire une confusion mentale.

Le cerveau prend un temps de latence et s’interroge à chaque changement de police.

Pour optimiser l’impact des polices spéciales que vous utilisez, servez-vous-en  lorsque vous voulez mettre l’accent sur des points clés dans le texte ou sur votre page de destination. 

Utilisez les polices spéciales au minimum afin que, lorsque vous mettez l’accent sur certains mots, ils se distinguent vraiment.

Technique n ° 4: Utiliser les témoignages de clients satisfaits 

L’un des outils de vente les plus puissants que vous pouvez utiliser est la preuve sociale. Les gens sont plus susceptibles d’acheter ce que vous proposez s’ils constatent que d’autres personnes ont vécu une expérience positive de ce que vous vendez.

Assez simple comme preuve sociale, non?

Le problème avec les commentaires est de savoir à quel point ils sont vrais.
Évitez d’utiliser des témoignages trop positifs.

Ils vont apparaître comme faux chez votre auditoire, car trop beaux pour être vrais.
Les gens sont très méfiants face aux témoignages trop positifs. Les recommandations « trop top » les rendent sceptiques.

Recommandation:

Assurez-vous d’utiliser uniquement de VRAIS témoignages sur vos pages. 

Les vrais témoignages sont fondés sur la réalité. Cela signifie qu’il y a un mélange d’éléments positifs et d’éléments moins positifs dans les témoignages.

Surtout, utilisez les témoignages de clients satisfaits qui ont obtenu des résultats avec des valeurs mesurables et prouvables.

Sinon, vos témoignages vont sembler trop beaux pour être vrais.

Leur valeur va avoir moins de poids chez vos lecteurs ou avec ceux que vous essayez de convaincre.

Technique n ° 5: Énumérer les avantages de ce que vous vendez grâce au copywriting

Un des conseils de rédaction les plus courants et des plus puissants est de décrire les avantages de votre produit.

Énumérez ce que votre produit apporte comme solution pour votre lecteur.

Souvent la description est faite sur les fonctionnalités ou les caractéristiques du produit ou services plutôt que sur les avantages. 

Les gens achètent en fonction des avantages et non des caractéristiques. Les avantages résolvent leurs problèmes. Les avantages sont plus faciles à comprendre. Les fonctionnalités, en revanche, ont tendance à dégénérer en discours de vente et en jargon technique. 

Soyez pragmatique précis et clair dans votre description.

Évitez d’énumérer les bénéfices, ou d’inonder vos prospects de trop d’informations. Ce débordement de données a pour conséquence, vous l’aurez deviné, de réduire les conversions.

Votre page de destination doit être différente d’une liste de course ou d’une check-list.

Au lieu de cela, vous devez axer votre narration sur un très petit ensemble d’avantages qui ont été sélectionnés de manière stratégique pour plaire à vos lecteurs cibles. Pour déterminer les avantages sur lesquels vous devez vous concentrer, interrogez les membres de votre auditoire cible.

Bien entendu, vous devez ensuite faire référence à ces informations dans vos pages de destination ou de vente.

Allez voir chez vos concurrents pour vous assurer que vous êtes sur la bonne voie.

Technique n ° 6: utilisez le copywriting et liez votre appel à l’action au résultat final 

L’une des astuces les plus utiles dans le copywriting pour la conversion de vos rédactions publicitaires consiste à associer un appel à l’action à un avantage spécifique souhaité par le lecteur. 

Par exemple, au lieu de vous appuyer sur le mot «Cliquez ici» très banal et faible en conversion, innovez.

Essayez plutôt d’utiliser des phrases courtes ou des mots clés de longue traîne pour encourager votre lecteur à passer à l’action.

Pour améliorer votre taux de conversion, vous pouvez vous servir de l’outil appelé split test.

Le split test comment cela fonctionne ?

1)Vous créer deux pages définissant une même action (recueil d’email, bouton d’achat etc…).

2) Sur une des pages, vous changez une caractéristique du contenu.

Par exemple : la couleur du bouton de passage à l’action. Changement de mot clé, de texte, d’image, grosseur du bouton achat, etc…

3)Ensuite, vous comparez le taux de conversion de chaque page.

4) Vous recommencez les mêmes étapes en changeant les caractéristiques.

5) Vous améliorez sans cesse votre taux de conversion et donc votre rentabilité.

Le split test un outil intéressant dans le copywriting.

Les gens achètent parce qu’ils cherchent des solutions à un de leurs problèmes ou difficultés.

En associant l’action que vous voulez que les gens prennent à l’avantage qu’ils recherchent, vous augmentez la probabilité qu’ils prennent cette mesure. 

Souvent, cette technique est mise de côté soit par une méconnaissance de la technique soit, car jugée trop difficile.

Elle évite de procéder de façon empirique au choix des éléments d’une page de conversion.

Vous savez pourquoi tel ou tel mot ou couleur fonctionne par rapport aux autres.

Cette technique permet d’augmenter le taux de conversion de vos pages.

Sinon le lecteur agit dans une totale confusion sans être guidé pour aller jusqu’à l’appel à l’action final.

La solution? 

Concentrez-vous sur un avantage central et associez-le à l’action de conversion.

Ceci est assez risqué, car votre public cible pourrait rechercher plusieurs avantages au lieu d’un seul. 

C’est là qu’interviennent les tests fractionnés ou splits tests décrits ci-dessus. 

Testez différentes pages de destination avec différents avantages liés à l’action et voyez quelles pages produisent les meilleurs résultats avec votre trafic.

Les techniques de rédaction de copywriting décrites vont faire de vos pages de destination des pages gagnantes en termes de conversion. 

<<Retour

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com